Alerte météorologique

Une alerte météorologique est un bulletin d'avertissement de l'imminence de phénomènes météorologiques dangereux. La majorité des pays ont un tel dispositif de bulletins.


Catégories :

Échelle - Métrologie - Prévision météorologique - Protection et sécurité civiles - Système d'alerte

Recherche sur Google Images :


Source image : quotidiendutourisme.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La Sécurité civiLe et Météo - France Sont étroiteMent. aSSociéS à L'éLaboration de cette... LA vigilance météorologique c'est : les alertes cycloniques... (source : meteo)

Une alerte météorologique est un bulletin d'avertissement de l'imminence de phénomènes météorologiques dangereux. La majorité des pays ont un tel dispositif de bulletins. Dans certains pays ceux-ci sont suivis immédiatement de mesures d'urgence et d'alerte aux populations pour mettre à l'abri la population et les biens. Dans d'autres, les autorités vont les utiliser comme informations pour décider des mesures appropriées.

Canada

Au Canada, le Service météorologique du Canada est en charge d'émettre différents bulletins pour la santé et la sécurité. Ci-dessous on trouve les phénomènes dangereux reconnus par le SMC et les différents types de bulletins émis[1].

Types de bulletins

Types de phénomènes prévus

Grand public

Utilisateurs spécifiques

Forme

Exemple de page de bulletin d'avertissement

On retrouve ces bulletins :

États-Unis

Le National Weather Service, le service météorologique des États-Unis, suit un procédure de veilles et alertes identiques à celle du Canada. Les critères sont le plus souvent les mêmes mais le nom des bulletins peut fluctuer.

France

En France, la vigilance météorologique est une procédure mise en place par Météo-France en collaboration avec le ministère de l'Intérieur, le ministère de l'Équipement, des Transports, de l'Aménagement du territoire, du Tourisme et de la Mer, et le ministère de l'Écologie et du développement durable, pour informer les Français et les pouvoirs publics en cas de phénomènes météorologiques dangereux en France[2].

Le niveau maximal de la vigilance météorologie correspondant à la vigilance rouge a été atteint plusieurs fois depuis l'an 2002, la première fois étant dans le département du Gard pour des inondations le 8 et 9 septembre 2002 (qui ont fait plusieurs morts), le niveau a aussi été atteint en 2009 lors de la tempête Klaus. Le niveau a été atteint à nouveau en 2010 lors de la tempête Xynthia les 27 et 28 février. Deuxième alerte maximale de l'année 2010 dans le département du Gard le 7 septembre à cause de forts orages et cumul de pluie, suivi de l'Ardèche le lendemain.

Objectifs

  1. Donner aux autorités publiques à l'échelon national, zonal et départemental les moyens d'anticiper, par une annonce plus précoce, une crise majeure ;
  2. Fournir aux préfets, aux maires ainsi qu'aux services opérationnels les outils de prévision et de suivi servant à préparer et de gérer une telle crise ;
  3. Assurer simultanément l'information la plus large des médias et des populations en donnant à ces dernières les conseils ou consignes de comportement adaptés à la situation. Le support de la procédure d'appel est constitué par une «carte de vigilance» publiée quotidiennement par Météo-France pour la période des 24 heures à venir. Le niveau de vigilance indispensable et indispensable vis-à-vis des conditions météorologiques à venir est présenté sous une échelle de quatre couleurs figurant en légende de la carte ci-après.

Échelle de vigilance

Échelle de vigilance Météo-France
NIVEAU 1 : PAS DE VIGILANCE PARTICULIÈRE (vert)
Aucune précaution spécifique n'est indispensable.
NIVEAU 2 : SOYEZ ATTENTIF EN CAS D'ACTIVITÉS SENSIBLES AU RISQUE MÉTÉO (jaune)
Des phénomènes habituels dans la région mais dans certains cas dangereux (ex. mistral, orage d'été) sont en effet prévus ; tenez-vous au courant de l'évolution météorologique.
NIVEAU 3 : SOYEZ TRÈS VIGILANT (orange)
Des phénomènes dangereux sont prévus ; tenez-vous au courant de l'évolution de la situation et suivez les conseils de sécurité émis par les pouvoirs publics.
NIVEAU 4 : UNE VIGILANCE ABSOLUE S'IMPOSE (rouge)
Des phénomènes météorologiques dangereux d'intensité exceptionnelle sont prévus : tenez-vous régulièrement au courant de l'évolution météorologique et conformez-vous aux conseils ou consignes émis par les pouvoirs publics.

En cas de vigilance orange ou rouge, un bulletin de suivi est alors disponible pour suivre l'évolution météo.

Phénomènes pris en compte

  • Vent violent ;
  • Pluie / Inondation ;
  • Orage ;
  • Neige ou verglas ;
  • Avalanche ;
  • Canicule ;
  • Grand froid.

A compter de 2011, Météo-France intégrera à la vigilance les phénomènes côtiers, comme la forte houle et la surcote causée par les ondes de tempête[3].

Fonctionnement

Exemple de carte vigilance de Météo-France (carte du 24 janvier 2009 lors de la Tempête Klaus)

Une carte de France représentant les départements est disponible sur le site de Météo France en permanence. Elle vise à attirer l'attention de tous sur des situations qui peuvent être dangereuses dans les 24 heures à venir. Elle signale si un danger menace un ou plusieurs départements dans les 24 heures : chaque département est coloré en vert, jaune, orange ou rouge, selon la situation météorologique et le niveau de vigilance indispensable. Cette carte est réactualisée deux fois par jour, à 6h et 16h. Si un changement notable intervient, elle peut être réactualisée à tout moment.

Historique des déclenchements de la vigilance rouge

Depuis la mise en place de la procédure de vigilance météo, la vigilance rouge a été déclenchée à neuf reprises, 2008 marquant la première fois où cette vigilance rouge n'est pas déclenchée directement par Météo-France.

Date Départements concernés Type d'évènement Commentaire
9 septembre 2002 Gard Orages Voir l'historique des cartes[6].
1er décembre 2003 Hérault Pluie / Inondations
6 septembre 2005 Gard, Hérault Pluie / Inondations Orage cévenol
27 février 2007 La Réunion Vent violent Passage du cyclone Gamède
17 août 2007 Martinique Vent violent Passage de l'ouragan Dean
2 novembre 2008 Allier, Loire, Haute-Loire, Nièvre, Saône-et-Loire Pluie / Inondations Crue majeure de la Loire et de l'Allier.
23 et 24 janvier 2009 Aude, Haute-Garonne, Gers, Gironde, Landes, Lot-et-Garonne, Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées, Pyrénées-Orientales Vent violent Passage de la tempête Klaus
27 et 28 février 2010 Vendée, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vienne Vent violent Passage de la tempête Xynthia
7 septembre 2010 Ardèche, Gard Pluie / Inondations Épisode pluvio-orageux exceptionnel.

Voir aussi

Liens externes

Notes et références

  1. (fr) Service météorologique du Canada, «Explications des termes d'avertissement», Environnement Canada. Consulté le 2007-12-12
  2. (fr) Guide de la carte Vigilance météo, Météo-France. Consulté le 2007-12-12
  3. Météo-France, «Bientôt des cartes de vigilance côtière», Le Figaro, 24 mars 2010. Consulté le 2010-03-27
  4. Site de VigiCrues
  5. Ministère de l'Écologie
  6. Académie de Toulouse

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : vigilance - météo - france - météorologique - phénomènes - bulletin - niveau - alerte - pluie - cartes - canada - tempête - vents - orages - rouge - avertissement - dangereux - heures - violents - inondations - service - suivis - public - échelle - situation - département - 2010 - prévus - passage - fois -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Alerte_m%C3%A9t%C3%A9orologique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 10/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu