ALPHA

La Collaboration ALPHA est une expérience menée par une équipe de physiciens composée de scientifiques venant de la plupart d'institutions différentes.



Catégories :

Expérience de physique des particules - Antimatière - Spectroscopie - Mesure physique - Métrologie - CERN

La Collaboration ALPHA (Antihydrogen Laser PHysics Apparatus) est une expérience menée par une équipe de physiciens composée de scientifiques venant de la plupart d'institutions différentes. Elle a pour but de piéger l'antimatière neutre sous la forme d'antihydrogène dans un piège magnétique, puis de mener des expériences sur les antiatomes qui auront été piégés. L'objectif ultime de ces expériences est de tester la symétrie CPT au travers de comparaisons des spectres des atomes d'hydrogène et d'antihydrogène. La Collaboration ALPHA se compose partiellement d'anciens membres de la Collaboration ATHENA, le premier groupe à avoir produit une quantité significative d'antihydrogène froid, en 2002. Ils ont été rejoints par la plupart de nouveaux membres.

Projet et obstacles

Ces objectifs représentent de multiples défis. Les pièges magnétiques, dans lesquels les atomes sont piégés en utilisant leur moment magnétique, sont connus pour leur fragilité ; seuls peuvent être piégés les atomes ayant une énergie cinétique inférieure au kelvin. L'antihydrogène froid originellement créé en 2002 par les collaborations ATHENA et ATRAP a été produit lors de la fusion de plasmas de positrons (antiélectrons) et d'antiprotons. Tandis que cette méthode se soit avérée assez efficace, elle semble cependant créer des antiatomes aux énergies excessives pour qu'ils soient piégés. Qui plus est , pour faire de la spectroscopie laser sur ces antiatomes, il est important qu'ils se trouvent dans leur état essentiel, ce qui ne semble pas le cas de la majorité des antiatomes créés jusqu'ici.

Les antiprotons proviennent du déccélérateur d'antiprotons du CERN, et ils sont mélangés avec les positrons depuis un accumulateur de positrons vers un piège de Penning-Malmerg conçu spéciallement à cet effet. La totalité est entouré d'un aimant supraconducteur à huit pôles (octupôle), formant un piège magnétique B-minimum.

Institutions membres de la Collaboration ALPHA

Sources

Liens externes

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : université - collaboration - alpha - antihydrogène - piège - magnétique - antiatomes - piégés - canada - expérience - atomes - membres - positrons - antiprotons - plupart - institutions - objectif - partiellement - athena - produit -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/ALPHA_(exp%C3%A9rience).
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu