Boule horaire

Une boule horaire est une boule de grande taille pouvant glisser le long d'un mât vertical, qu'on laisse tomber à des moments déterminés afin d'indiquer l'heure de manière publique.


Catégories :

Mesure du temps - Mesure physique - Métrologie - Signalisation maritime

Recherche sur Google Images :


Source image : fr.wikipedia.org
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Cette boule horaire était utilisée pour synchroniser les chronomètres des ... L'une de ces horloges fut aussi installée à l'observatoire de Neuchâtel.... (source : electric-clocks)
  • La boule horaire de l'observatoire royal de Greenwich, le premier signal horaire régulier au monde destiné au public. Elle était lâchée chaque jour à 13... (source : books.google)
  • ... Pour en savoir plus sur la boule horaire de l'Observatoire de Sydney en Australie Boule horaire de l'Observatoire de Sydney.... (source : virtualmuseum)
La boule horaire de l'Observatoire royal de Greenwich.
Tour surmontée d'une boule horaire, à Point Gellibrand.

Une boule horaire est une boule de grande taille pouvant glisser le long d'un mât vertical, qu'on laisse tomber à des moments déterminés afin d'indiquer l'heure de manière publique. Les boules horaires sont par conséquent positionnées suffisamment en hauteur pour être visibles de loin : le plus souvent au sommet d'une tour, ou quelquefois d'un phare. Elles sont le plus souvent faites de bois peint ou de métal.

Les mâts portant les boules horaires sont fréquemment surmontés d'une girouette, et d'une croix directionnelle indiquant les quatre points cardinaux.

Principe de fonctionnement

Utilité

Les boules horaires étaient principalement utiles aux marins du XIXe siècle car elles leur permettaient de régler leur chronomètre avant de partir, et par conséquent de calculer leur position une fois en mer, quand ils n'ont plus aucun repère visuel à leur disposition : connaître l'heure avec précision forme en effet un moyen de déterminer sa longitude. C'est pourquoi on trouve des boules horaires en particulier à proximité des ports.

Détermination de l'heure

Pour régler leurs horloges, les stations actionnant les boules horaires se fondent sur l'observation du Soleil et des étoiles, dont le passage au méridien apporte un repère temporel. Au départ, ces stations devaient soit être implantées à l'endroit de l'observatoire lui-même, soit disposer d'une horloge de grande précision réglée manuellement sur l'heure de l'observatoire. Mais grâce à l'utilisation du télégraphe électrique (aux alentours de 1850), les boules horaires ont pu être manipulées à distance et ainsi s'éloigner de l'observatoire leur servant de référence.

Processus de lâcher

Les boules horaires sont le plus souvent lâchées à 13 :00, sauf aux États-Unis où elles le sont à midi. Afin d'alerter les bateaux, elles sont hissées à mi-hauteur à peu près 5 minutes avant d'être lâchées, puis jusqu'en haut à 2 ou 3 minutes de la descente. C'est le moment où la boule commence à tomber qu'il faut prendre en compte, et non celui où elle atteint la base de l'axe. Si midi n'a pas été choisi pour lâcher les boules horaires, c'est parce que les observatoires étaient trop occupés à observer le passage du Soleil au méridien à cette heure là.

Historique

La première boule horaire a été érigée à Portsmouth en 1829 par son inventeur Robert Wauchope, un capitaine de la Royal Navy. Les autres ont suivi dans les ports principaux du Royaume-Uni (dont Liverpool), puis dans le reste du monde maritime. L'une d'entre elles a été installée en 1833 à l'Observatoire royal de Greenwich par l'Astronome Royal John Pond, et y a été lâchée chaque jour à 13 :00 depuis lors.

Avec l'arrivée de la radio (à partir de 1924 en Grande-Bretagne), les boules horaires sont progressivement tombées en désuétude, et énormément d'entre elles ont été démolies dans les années 1920.

Actuellement

À l'heure actuelle, plus de soixante boules horaires sont toujours en place, surtout à Greenwich, à Édimbourg, à Deal dans le Kent, sur la façade du Time ball buildings à Leeds, à Lyttelton en Nouvelle-Zélande, ou encore au Point Gellibrand à Williamstown (banlieue de Melbourne).

Une utilisation moderne des boules horaires est faite l'ensemble des ans à l'occasion du réveillon de la Saint-Sylvestre, quand au douzième coup de minuit une énorme boule de cristal descend sur Times Square, à New York.

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : boule - horaire - observatoire - heure - royal - greenwich - tour - point - grande - lâchées - deal - time - gellibrand - mât - tomber - moments - conséquent - hauteur - faites - régler -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Boule_horaire.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu