Commission internationale de l'éclairage

La Commission internationale de l'éclairage est une organisation internationale dédiée à la lumière, l'éclairage, la couleur, les espaces de couleur.


Catégories :

Photométrie - Mesure physique - Métrologie - Colorimétrie - Association ou organisme lié aux sciences

Recherche sur Google Images :


Source image : pantone.de
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... La Commission Internationale de l'Eclairage (CIE) a été fondée par la Commission Internationale de photométrie (CIP) sous l'impulsion de son... (source : led-fr)
  • COMMISSION INTERNATIONALE DE L'ECLAIRAGE INTERNATIONAL COMMISSION ON ILLUMINATION... Divisions of the International Commission on Illumination (CIE).... (source : colour)

La Commission internationale de l'éclairage (CIE) (en anglais International Commission on Illumination ; en allemand Internationale Beleuchtungskommission) est une organisation internationale dédiée à la lumière, l'éclairage, la couleur, les espaces de couleur.

Cette commission a été créée pour caractériser rationnellement les couleurs des lumières telles que les voit le cerveau humain. Pour ce faire elle a mené des expériences systématiques de comparaison de couleurs par de nombreux observateurs de façon à définir un observateur moyen.

Ces expériences ont été interprétées dans le cadre de la définition physique des lumières comme ondes électromagnétiques contenant des longueurs d'onde comprises entre approximativement 400 et 700 nanomètres (milliardièmes de mètres). Cet intervalle correspond aux différentes couleurs de l'arc-en-ciel entre le violet et le rouge ou, plus exactement, aux couleurs de décomposition de la lumière blanche par le prisme. Une longueur d'onde caractérise par conséquent une couleur pure (une teinte dans le dispositif TSL) alors que son intensité lumineuse définit sa luminosité ou valeur.

Pour le physicien, toute nouvelle superposition d'un nombre quelconque de couleurs pures définit une nouvelle couleur différente de l'ensemble des autres. Notre cerveau distingue les couleurs à travers des récepteurs nommés cônes. Il se trouve qu'il existe en tout et pour tout trois types de cônes, ce qui veut dire qu'une couleur est caractérisée par trois paramètres, les intensités «mesurées» par les trois cônes ou des nombres qui s'en déduisent directement. On constate que ce dispositif contient nettement moins de couleurs subjectives qu'il n'y a de couleurs objectives en physique (deux couleurs indiscernables pour l'œil humain peuvent être différentes pour les appareils de physique). D'autre part, on peut construire une grande variété de dispositifs équivalents reliés entre eux par trois équations.

La CIE a en premier lieu caractérisé de manière précise le dispositif naturel RVB qui s'appuie sur les couleurs correspondant aux maximums de réponse de chacun des types de cônes ; dans ce but elle a demandé aux observateurs d'ajuster les intensités qu'il faut donner aux trois couleurs pour que leur superposition reproduise une couleur donnée. Ce dispositif est additif conformément aux lois de Grassmann selon lesquelles les caractéristiques d'une lumière obtenue en superposant deux lumières sont identiques aux sommes des caractéristiques individuelles. Tout autre dispositif déduit de ce dernier par des équations du premier degré est aussi additif.

C'est surtout le cas du XYZ, mis au point en 1931, qui décrit de manière précise la vision des couleurs en éliminant certains défauts du RVB. Le XYZ se transforme en xyY qui remplace la décomposition en trois primaires par une décomposition en luminance et chrominance.

Ce dernier a donné naissance à une grande variété de dispositifs pratiques, dont le L*a*b* qui représente mieux la vision des différences de couleurs mais n'est plus additif.

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : couleur - dispositif - cie - lumière - cônes - commission - internationale - observateurs - physique - ondes - différentes - décomposition - intensité - additif - html - éclairage - cerveau - humain - expériences - longueurs -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_internationale_de_l%27%C3%A9clairage.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu