Échelle diatonique

Une échelle diatonique est une échelle musicale dite heptatonique, composée de 5 tons et 2 demi-tons. Les deux demi-tons sont toujours scindés par 2 ou 3 tons.


Catégories :

Théorie de la musique - Solfège - Échelle - Métrologie

Recherche sur Google Images :


Source image : fr.wikipedia.org
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • La gamme ou échelle diatonique se compose de sept sons naturels dits... entre eux par des intervalles divers appelés tons et demi- tons diatoniques.... (source : cosmovisions)
  • On voit de plus pourquoi cette échelle n'enferme que sept tons ; car pour... Le la, dans ['échelle diatonique, est quinte du rt ; & on trouvera que ce la... (source : books.google)
  • ... d'échelle diatonique est peu vraisemblable compte tenu de la distinction... L'échelle diatonique grecque est comparable à notre gamme diatonique moderne;... L'enharmonique comporte deux quarts de ton associés à une tierce majeure.... (source : memo)
Acoustique musicale
Gamme musicale
Gammes et tempéraments
Mesure des intervalles
Le clavier moderne est construit sur les intervalles de l'échelle diatonique

Une échelle diatonique est une échelle musicale dite heptatonique (dont la gamme contient 7 degrés), composée de 5 tons et 2 demi-tons. Les deux demi-tons sont toujours scindés par 2 ou 3 tons. Ce type d'échelle est à la base de la musique occidentale. Chaque élément, changeant de nom, est qualifié de "degré" (do, ré, mi, fa, sol, la, si, do ou C, D, E, F, G, A, B, C. )

En divisant l'ensemble des tons en demi-tons, on obtient une échelle chromatique (Chaque degré peut être "altéré", abaissé ou élevé d'un demi-ton).

Structure

L'échelle diatonique prend la forme d'une succession de demi-tons diatoniques isolés par des groupes alternés de deux et trois tons.

Dans l'échelle diatonique naturelle — c'est-à-dire, en l'absence de toute altération —, les deux demi-tons sont localisés, l'un entre mi et fa, l'autre entre si et do.

On peut représenter celle-ci de manière verticale, ou bien, sous forme cyclique (exemple avec le mode majeur)  :

Représentation verticale
de l'échelle diatonique
Représentation cyclique
de l'échelle diatonique
Représentation verticale de l'échelle diatonique Représentation cyclique de l'échelle diatonique

La forme cyclique de l'échelle vient de la répétition comme une copie conforme dans chaque octave de la gamme heptatonique de base. Ses divers espaces conjoints ont été mesurés en commas par Holder à la fin du XVIIe siècle.

Annexes

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : échelle - tons - gamme - diatonique - demi - musicale - intervalle - tempéraments - degrés - forme - cyclique - musique - chromatique - naturelle - comma - heptatonique - base - verticale - représentation -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89chelle_diatonique.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 10/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu