Enthalpie

L'enthalpie est une fonction d'état extensive de la thermodynamique, dont la variation permet d'exprimer la quantité de chaleur mise en jeu au cours de la transformation à pression constante d'un système thermodynamique durant laquelle ce dernier...


Catégories :

Grandeur physique - Métrologie - Thermochimie - Thermodynamique

Recherche sur Google Images :


Source image : commons.wikimedia.org
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Définition : L'enthalpie standard de réaction est la variation d'enthalpie entre les réactifs dans leur état standard et les produits dans ... (source : lachimie)
  • On peut par conséquent la représenter par une fonction d'état notée U.... Où ΔrH° (T) est l'enthalpie de réaction à la température T, autrement dit l'énergie thermique... (source : annecurkpucheu)
Potentiels thermodynamiques
Énergie interne U (S, V, N)
Énergie libre F (T, V, N) = UTS
Enthalpie H (S, p, N) = U + pV
Enthalpie libre G (T, p, N) = U + pVTS

L'enthalpie (du préfixe en- et du grec thalpein : «chauffer»[Note 1]) est une fonction d'état extensive de la thermodynamique, dont la variation permet d'exprimer la quantité de chaleur mise en jeu au cours de la transformation à pression constante (isobare) d'un système thermodynamique durant laquelle ce dernier reçoit ou apporte un travail mécanique.

Définition

Considérons une transformation isobare durant laquelle le dispositif passe d'un état A à un état B d'équilibres en échangeant de la chaleur Q_p \; et du travail seulement par l'intermédiaire des forces de pression W_{f,p} \;.

Le premier principe permet d'écrire :

 \Delta U = U_B - U_A = Q_p + W_{f,p} \;

U étant la fonction d'état énergie interne

À pression constante le travail des forces de pression est égal à :

 W_{f,p} = - p \Delta V = - p (V_B - V_A) \;

Donc

 U_B - U_A = Q_p - p (V_B - V_A) \;

D'où :

 Q_p = (U_B + pV_B) - (U_A + pV_A) \;

On définit ainsi une nouvelle fonction d'état, la fonction enthalpie H (U,p,V) \;

 H = U + pV \;

Il s'ensuit que :

 Q_p = H_B - H_A = \Delta H∼

Donc, à pression constante, la chaleur mise en jeu, qui n'est pas une fonction d'état puisque c'est un transfert d'énergie entre le dispositif et le milieu extérieur, devient égale à la variation de la fonction d'état enthalpie H. La variation de cette fonction ne dépend que de l'état final et de l'état d'origine du dispositif et est indépendante du chemin suivi par la transformation.

C'est tout l'intérêt de l'application de la fonction enthalpie dans les cas particulièrement courants de transformations effectuées à l'air libre, à pression atmosphérique constante.

Cette propriété est à la base de la calorimétrie à pression constante. Par abus de langage on confond fréquemment les termes chaleur et enthalpie.

Propriétés

L'enthalpie a la dimension d'une énergie, et s'exprime en joules dans le Dispositif International.

La propriété mathématique induite pour toute fonction d'état implique que sa différentielle est totale exacte c'est-à-dire qu'elle est égale à la somme des différentielles partielles comparé à chaque variable.

Différentielle de l'enthalpie

 H = U + pV\;

 dH = dU + pdV + Vdp \;

 dU = \delta Q - pdV\;

 dH = \delta Q - pdV + pdV + Vdp \ = \delta Q + Vdp \;

 \delta Q = TdS \; si la transformation est réversible.

d'où

 dH = TdS + Vdp\;

Applications

Application de l'enthalpie aux réactions chimiques effectuées à T et p constantes

Dans le cas d'une réaction chimique effectuée à T et p constantes, il a été défini une grandeur de réaction nommée enthalpie de réaction, associée à l'équation bilan de la réaction : \Delta _r H_{T,p} ∼. Cette grandeur de réaction permet d'avoir accès à la chaleur mise en jeu au cours de cette réaction. Le calcul de cette grandeur peut être effectué grâce aux valeurs de l'enthalpie standard de formation de chaque constituant intervenant dans la réaction : \Delta Hˆ0_{f,T} ∼. Les valeurs ont été consignées dans des tables thermodynamiques, établies à la température de référence de 298K.

Exemple

L'exemple ci-dessous est celui d'une relation entre enthalpie standard de formation et enthalpie de réaction dans le cas de la combustion d'un alcane

Calcul de l'enthalpie de combustion du méthane à 298K sous la pression standard :

 {\color {Blue} CH_{4(g)} }+  {\color{Red} 2 O_{2(g)}} \to  {\color{Green} CO_{2(g)}} + {\color{Salmon} 2 H_2O_{(l)} }

La loi de Hess permet d'écrire :

\Delta _{comb} Hˆo_{298} = {\color{green} 1 } \times \Delta Hˆo_{f,298} (CO_{2(g)}) +  {\color{Salmon} 2}  \times \Delta Hˆo_{f,298} (H_2O_{(l)})  {\color {Blue} - 1} \times \Delta Hˆo_{f,298} (CH_{4(g)})

L'enthalpie standard de formation du dioxygène est nulle car c'est un corps pur simple stable dans les conditions choisies (voir enthalpie standard de formation).

Le calcul de cette enthalpie de combustion permet la détermination de la chaleur de réaction (voir enthalpie de réaction). Inversement, si on mesure cette chaleur avec une bombe calorimétrique, on peut avoir accès à l'enthalpie standard de formation du méthane.

\Delta Hˆo_{f,298} (CH_{4(g)})= - \Delta _{comb} Hˆo_{298} + {\color{green} 1 } \times \Delta Hˆo_{f,298} (CO_{2(g)}) + {\color{Salmon} 2}  \times \Delta Hˆo_{f,298} (H_2O_{(l)})

État standard

État standard (conditions standards)  : état de référence pour réactifs et produits : corps pur à p0= 1 bar ; T = cte ; C0 = 1 mol. L-1 pour un soluté.

État standard de référence : état physique le plus stable à p0 = 1 bar et T = cte.

Détente isenthalpique

Une détente isenthalpique est une réaction où l'enthalpie ne fluctue pas. Un bon exemple est la détente de Joule-Thomson.

Notes et références

  1. Le mot serait la création de Heike Kamerlingh Onnes selon l'Histoire générale des sciences (t. 3, vol. 1, 1961, p. 282)  : «La nouvelle fonction thermodynamique (... ), qui reçut de Kamerlingh Onnes le nom d'«enthalpie», joue, pour les transformations à pression constante, le rôle que joue l'énergie interne pour les transformations à volume constant.»

Voir aussi

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : enthalpie - état - réactions - fonction - standard - pression - constante - chaleur - transformation - énergie - thermodynamiques - formation - dispositif - référence - interne - variation - mise - jeu - travail - principe -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Enthalpie.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu