Fahrenheit

Le degré Fahrenheit est une unité de mesure de la température, qui doit son nom au physicien allemand Daniel Gabriel Fahrenheit, qui la proposa en 1724.


Catégories :

Unité de mesure thermodynamique - Unité de mesure - Grandeur physique - Métrologie - Unité de mesure anglo-saxonne - Échelle

Recherche sur Google Images :


Source image : all-asiatic-world.forumperso.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Mais étrangement, Celsius mit le point de congélation à 100° et le point... de 180 divisions) et l'échelle Celsius va de 0° à 100°, un degré Fahrenheit est ... (source : books.google)
  • L'échelle Fahrenheit est une échelle anglo-saxonne affine de l'échelle Celsius... Le degré Celsius est défini par un seul point fixe de 0 °C à 273, 15 K[6]... (source : sphysique.cpf.edu)
  • Le degré Fahrenheit est égal à 9/5 du °C + 32. T°C =5/9 (T°F-32).... (1 point). Il à découvert l'échelle thermométrique que nous utilisons, graduée de 0 à 100... (source : georges.da.chez-alice)
Thermomètre à alcool à double échelle de mesure
°F vs °C

Le degré Fahrenheit (℉, caractère Unicode U+2109) est une unité de mesure de la température, qui doit son nom au physicien allemand Daniel Gabriel Fahrenheit, qui la proposa en 1724. Dans l'échelle des températures en Fahrenheit, le point de solidification de l'eau est de 32 degrés, et son point d'ébullition est de 212 degrés. On en déduit qu'une différence d'un degré Fahrenheit équivaut à une différence de 59 de kelvin ou de degré Celsius.

Fahrenheit décida de fixer le zéro de son échelle comme étant la plus basse température qu'il ait mesurée durant le rude hiver de 1708 à 1709 dans sa ville natale de Danzig. Plus tard, en laboratoire, il a atteint cette température lors de la solidification d'un mélange d'un volume égal de chlorure d'ammonium et d'eau. Il fixa la valeur à 96 degrés (96 valant 12 × 8) comme la température du sang (il utilisa un cheval pour ses premiers calibrages). Dans un premier temps, son échelle n'avait que 12 divisions, mais plus tard, il subdivisa chaque division en 8 degrés égaux, d'où la valeur de 96 degrés pour le haut de son échelle. Il observa tandis que l'eau gèle à 32 degrés et bout à 212 degrés. Il y a par conséquent 180 degrés entre la solidification et l'ébullition de l'eau.

Ces mesures n'étaient pas complètement exactes car dans son échelle originelle, les points de solidification et d'ébullition auraient été un peu différents de 32 °F et 212 °F, respectivement. Quelques temps après sa mort, cette erreur fut découverte et il fut décidé de recalibrer l'échelle en prenant les valeurs 32 °F et 212 °F comme points de solidification et d'ébullition de l'eau pure. Il en résulte que la température d'un corps humain sain est de 98, 96 °F plutôt que 96 °F.

Une légende prétend que le point 0 °F est la température la plus froide enregistrée en Angleterre et 100 °F la température la plus chaude (qui fut un peu dépassée au cours de la canicule européenne de 2003). [réf.  nécessaire]

L'échelle de Fahrenheit était beaucoup utilisée en Europe jusqu'à son remplacement par l'échelle de Celsius. Elle est toujours utilisée aujourd'hui aux États-Unis et dans certains pays anglophones.

Quelques équivalences

En voyage aux États-Unis, il n'est pas forcément aisé de suivre les bulletins météo pour une personne habituée aux températures en degrés Celsius.

Pour s'y retrouver, il suffit de prendre la température du jour en degrés Fahrenheit, à laquelle on soustrait 32 puis diviser le résultat par 95 (1, 8).

Exemple : pour 50 °F, on obtient : 50 − 32 = 18, puis 181, 8 = 10, par conséquent 50 °F = 10 °C.

Dans cette unité et sous pression atmosphérique normale, l'eau pure gèle à 32 °F précisément et bout à 212 °F (valeur approchée, voir note ci-dessous).

Tableau de certaines correspondance entre degrés Fahrenheit et degrés Celsius.
°F °C Commentaire
– 40, 000 – 40, 000 Point remarquable pour l'équivalence exacte des échelles
0, 000 – 17, 778 Température la plus basse que Gabriel Fahrenheit ait pu mesurer en laboratoire
5, 000 – 15, 000 Points remarquables pour l'alignement des graduations
14, 000 – 10, 000
23, 000 – 5, 000
32, 000 0, 000 Gel de l'eau
41, 000 5, 000 Points remarquables pour l'alignement des graduations
50, 000 10, 000
59, 000 15, 000
68, 000 20, 000 Condition dite normale en laboratoire, ou moyenne parfaite d'un climat tempéré
77, 000 25, 000 Points remarquables pour l'alignement des graduations
86, 000 30, 000
95, 000 35, 000
98, 600 37, 000 Température approximative du corps humain
104, 000 40, 000 Points remarquables pour l'alignement des graduations
113, 000 45, 000
122, 000 50, 000
131, 000 55, 000
140, 000 60, 000
149, 000 65, 000
158, 000 70, 000
167, 000 75, 000
176, 000 80, 000
185, 000 85, 000
194, 000 90, 000
203, 000 95, 000
211, 955 99, 975 Point d'ébullition de l'eau (valeur précise mesurée) à la pression atmosphérique dite normale (voir note ci-dessous)
212, 000 100, 000 Point d'ébullition de l'eau (valeur usuelle approchée) à la pression atmosphérique dite normale (voir note ci-dessous)

Il existe actuellement une très légère différence entre l'échelle de température en degrés Celsius et en degrés centigrades.

Conversions avec les autres unités

Degrés Fahrenheit
Kelvin [K] = · 5/9 [°F] = [K] · 9/5 − 459.67
Celsius [°C] = · 5/9 [°F] = [°C] · 9/5 + 32
Rankine [°Ra] = [°F] + 459.67 [°F] = [°Ra] − 459.67
Réaumur [°Ré] = · 4/9 [°F] = [°Ré] · 9/4 + 32
Newton [°N] = · 11/60 [°F] = [°N] · 60/11 + 32
Rømer [°Rø] = · 7/24 + 7.5 [°F] = · 24/7 + 32
Delisle [°De] = (212 − [°F]) · 5/6 [°F] = 212 − [°De] · 6/5

Notes et références


Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : degré - échelle - point - température - eau - celsius - fahrenheit - ébullition - 212 - unité - différence - valeur - 100 - précisément - remarquable - mesure - solidification - kelvin - conséquent - exactes - centigrades - bout - normale - note - alignement - graduations - gel - 459 -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Fahrenheit.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 10/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu