Iridescence

On parle d'iridescence ou de goniochromisme lorsque une surface paraît changer de couleur selon l'angle sous lequel on la regarde ou selon l'angle selon lequel elle est éclairée.


Catégories :

Colorimétrie - Mesure physique - Métrologie - Phénomène optique

Recherche sur Google Images :


Source image : zazzle.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... L'iridescence est un phénomène étonnant, qui fait qu'un objet, un animal ou une plante changent de couleurs selon l'angle sous lesquels on... (source : paperblog)
  • L'iridescence est la propriété des objets qui imitent l'iris : le .... lieu à un phénomène d'iridescence. Telles sont les sources physiques des couleurs.... (source : memoirelyceen.free)
Iridescence sur la surface de bulles de savon.
Iridescence de la cuticule des élytres et de la carapace du carabe doré

On parle d'iridescence ou de goniochromisme lorsque une surface paraît changer de couleur selon l'angle sous lequel on la regarde ou selon l'angle selon lequel elle est éclairée.

L'iridescence est particulièrement répandue dans la Nature ; de nombreux coléoptères et papillons, poissons, oiseaux doivent leurs magnifiques couleurs à ce phénomène.

Étymologie

Le terme dérive du grec ancien iris qui veut dire arc-en-ciel. Ce terme fait aussi référence à la déesse Iris de la mythologie grecque. Le terme goniochromisme dérive aussi du grec, de gonio signifiant angle et de chroma signifiant la couleur.

Origine

Ce sont des phénomènes optiques comme des interférences lumineuses qui principalement sont à l'origine de l'iridescence. Les couleurs irisées qu'on observe quand un mince film d'huile est déposé sur de l'eau sont un exemple typique d'iridescence, de même que celles observées sur une bulle de savon. Ces dispositifs se comportent en effet comme des lames minces.

Dans le monde animal (l'iridescence est spécifiquement rare chez les plantes), c'est la nature des molécules (métalliques surtout), mais en particulier leur agencement en nanostructures particulièrement régulières qui est responsable des couleurs et reflets irisés des écailles de papillons, de poissons, de la nacre iridescente. Chez les oiseaux c'est le réseau de barbules des plumes qui est responsable du phénomène. Des chercheurs tentent d'ailleurs de faire des produits bioinspirés de ce phénomène.

Métrologie

On peut représenter la totalité des couleurs sous lesquelles la surface peut être vue dans un diagramme trichromatique. La courbe ainsi obtenue est dite «courbe d'iridescence».

Photographies

Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : iridescence - couleur - phénomène - surface - selon - angle - particulièrement - terme - mince - bulles - savon - goniochromisme - lequel - nature - papillons - poissons - oiseaux - dérive - grec - iris -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Iridescence.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu