Néphélométrie

La néphélométrie est une des techniques de mesure de la teneur en particule en suspension, ou de la turbidité d'un milieu.



Catégories :

Mesure physique - Métrologie - Spectroscopie

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Spectrophotométrie · Réactifs de spectrométrie IR · Colorimétrie/Photométrie · Néphélométrie et turbidité... Néphélométrie et turbidité... (source : fr.vwr)
  • Traduction de'néphélométrie ou néphélémétrie'dans le dictionnaire gratuit italien. Plus de traductions italiennes pour : taille d'hiver ou taille sèche, ... (source : fr.bab)

La néphélométrie est une des techniques de mesure de la teneur en particule en suspension, ou de la turbidité d'un milieu (respectivement gazeux ou liquide).
Elle est membre de la photométrie des milieux troubles. Elle consiste à mesurer la lumière diffusée à 90° d'angle comparé à la lumière incidente. L'instrument utilisé pour faire les mesures est le néphélomètre. Il est le plus souvent constitué d'une source de lumière blanche ou de lumière infrarouge.

la néphélométrie à ratio

Cette variante de la technique néphélométrique consiste à mesurer le ratio entre la lumière diffusée à 90° et la lumière transmise. Ceci minimise l'effet de la coloration d'un échantillon sur la mesure de la turbidité. En effet, quand qu'un échantillon est coloré, une partie de la lumière provenant de la source de l'instrument est absorbée et la valeur lue en est alors biaisée.

Utilisations

Pour les milieux gazeux

Des analyseur de poussières en temps réel permettent d'analyser le taux de particules en suspension ou plus exactement la concentration massique des poussières en suspension dans l'air (air intérieur, locaux industriels, mines, carrières... ) ou dans un autre gaz. Certains appareils permettent par l'adjonction d'un cyclone de séparer dans l'échantillon les particules par catégories de tailles pour mesurer différentes fractions réglementaires. On pourra ainsi mesurer :

- poussières totales
- poussières PM-10 quelquefois dites "thoraciques" ou les PM-4 dites poussières alvéolaire car pénétrant plus profondément les poumons
- poussières PM-2, 5

Les analyseurs modernes ajustent automatiquement le débit d'aspiration selon le seuil granulométrique désiré et pour compenser les effets d'éventuelles variations de température, hygrométrie ou pression atmosphérique.

Pour les milieux liquides

La néphélométrie est souvent utilisée pour contrôler la qualité de l'eau, par exemple dans le traitement des eaux. L'unité de mesure de la turbidité par la technique néphélométrique est l'UTN (Unité de Turbidité Néphélométrique) ou en langue anglaise NTU (Nephelometric Turbidity Unit).

Classes de turbidité usuelles (NTU, nephelometric turbidity unit)  :

La néphélémétrie

Elle diffère de la néphélométrie. Elle est utilisée pour mesurer les concentrations de protéines sériques par immuno précipitation : le sérum dilué est mis en présence d'un anti sérum spécifique et le complexe antigéne-anticorps antiprotéine précipite sous forme de fines particules donnant la possibilité d'une analyse néphélémétrique.
Cette technique consiste à mesurer l'intensité d'un rayonnement laser diffusé à travers un échantillon pour le relier à une concentration.

Voir aussi

Bibliographie

Liens externes


Bibliographie

Notes et références

métrologie


Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : lumière - mesurer - poussières - turbidité - néphélométrie - techniques - mesure - particule - échantillon - eau - ntu - suspension - milieux - troubles - consiste - néphélométrique - effet - concentration - gazeux - liquide -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/N%C3%A9ph%C3%A9lom%C3%A9trie.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu