Photomètre

Un photomètre est un appareil permettant de mesurer les grandeurs lumineuses selon la courbe de sensibilité de l'œil.



Catégories :

Instrument de mesure - Photométrie - Mesure physique - Métrologie

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • ... Le 0.33 est bleu et le 0.00 bien translucide. Pas mal non ?... Traduction : ce photometre est pour l'eau douce, et nous conseillons de ne pas l'utiliser pour l'eau de mer.... J'espère que les sources sont bonnes... (source : atoll-ra)
  • Sur l'une des moitiés de l'écran translucide tombe la... Le photomètre est celui de Fou- cault. La lampe Carcel était la lampe n° 1 du Bureau central... Bunsen, qu'on pouvait déplacer entre les deux sources, scindées... (source : hal.archives-ouvertes)
  • manière diffuse et le photomètre est localisé de telle sorte que la lumière... (source : epatras.economie.fgov)

Un photomètre est un appareil permettant de mesurer les grandeurs lumineuses selon la courbe de sensibilité de l'œil (courbe photopique pour une réponse diurne et courbe scotopique pour une réponse nocturne).

Il change ainsi du radiomètre qui mesure les rayonnements électromagnétiques de façon objective.

Principes de fonctionnement

L'appareil dispose soit d'une cellule photoélectrique, soit de capteurs CCD.

Dans les deux cas, les capteurs convertissent en courant électrique mesurable la lumière reçue.

Photomètre à compartiments

Principe du photomètre à compartiments : on éloigne la source la plus lumineuse pour obtenir le même niveau de gris sur la fenêtre translucide.

En 1854, Léon Foucault développa un photomètre à compartiments pour comparer le pouvoir éclairant de deux gaz d'éclairage utilisés à Paris. Ce photomètre est une simple boîte ouverte du côté des sources lumineuses à comparer, d'un verre translucide de l'autre côté et d'une séparation longitudinale opaque qui empêche la lumière d'une source d'atteindre le verre translucide du côté opposé côté et inversement. Une partie du verre translucide est par conséquent éclairé par une source, l'autre partie, par l'autre source. En faisant fluctuer la distance d'une des deux sources, on s'arrange pour que les deux parties translucides aient le même niveau de gris. Comme l'intensité lumineuse fluctue comme le carré de la distance, on peut en déduire le rapport de luminosité. A titre d'exemple, si la source'A'est deux fois plus éloignée que la source'B'quand les niveaux de gris sont semblables, on peut en déduire que'A'est quatre fois plus lumineux que'B'. Si on utilise un étalon d'un côté, on peut déterminer la luminosité de manière absolue. [1]

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie

Références

  1. Léon Foucault, «Photomètre à compartiment» sur jubil. UPMC. fr, 1884


Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : source - photomètre - translucide - côté - lumineuses - compartiments - courbe - gris - verre - partie - appareil - réponse - principes - capteurs - lumière - niveau - léon - foucault - comparer - distance -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Photom%C3%A8tre.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu