Préfixes du système international d'unités

Les préfixes du système international d'unités simplifient la manipulation des mesures qui ont des rapports élevés d'unité.


Catégories :

Métrologie - Multiple d'unité de mesure

Recherche sur Google Images :


Source image : aaastronad.iquebec.com
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • TABLEAU 5. Préfixes du dispositif international d'unités. Le kilogramme est l'unique unité dont le nom débute par un préfixe. Malheureusement, le préfixe en ... (source : aaastronad.iquebec)
  • Le Dispositif international d'unités (SI)... La 11e CGPM fixa des règles pour... (source : bipm)
  • SI. MULTIPLES. FACTEURS. PREFIXES. SYMBOLES. 10 24. yotta. Y. 1021. zetta. Z. 10 18. exa. E. 1015. peta... (source : smdsi.quartier-rural)

Les préfixes du système international d'unités simplifient la manipulation des mesures qui ont des rapports élevés d'unité (par exemple, de 0, 1 cm à 1 000 m). Ces préfixes renvoient à des multiples et des fractions de 10 ou de 1 000.

Préfixes courants

Préfixes du dispositif international d'unités
1000m 10n Préfixe
francais
Symbole Depuis
[note 1]
Échelle courte Échelle longue Nombre décimal Étymologie[note 2]
10008 1024 yotta Y 1991 Septillion Quadrillion 1 000 000 000 000 000 000 000 000 artificielle : de la lettre grecque ι iota.
10007 1021 zetta Z 1991 Sextillion Trilliard 1 000 000 000 000 000 000 000 artificielle : de la lettre grecque ζ dzeta.
10006 1018 exa E 1975 Quintillion Trillion 1 000 000 000 000 000 000 artificielle : du grec ἕξ, hex, «six», omettant le h, car 1018 = 10006.
10005 1015 péta P 1975 Quadrillion Billiard 1 000 000 000 000 000 artificielle : du grec πέντε, pente, «cinq», omettant le n à la façon de téra- (qui omettrait le t médial de tétra), car 1015 = 10005.
10004 1012 téra T 1960 Trillion Billion 1 000 000 000 000 du grec τέρας, teras, «monstre».
10003 109 giga G 1960 Billion Milliard 1 000 000 000 du grec γίγας, gigas, «géant».
10002 106 méga M 1960 Million 1 000 000 du grec μέγας, megas, «grand».
10001 103 kilo k 1795 Millier 1 000 du grec χίλιοι, chilioi, «mille».
10002/3 102 hecto h 1795 Cent 100 du grec ἑκατόν, hekaton, «cent».
10001/3 101 déca da 1795 Dix 10 du grec δέκα deka, «dix»
10000 100 (aucun) (aucun) S/O Unité 1 (aucune)
1000-1/3 10-1 déci d 1795 Dixième 0, 1 du latin decimus, «dixième».
1000-2/3 10-2 centi c 1795 Centième 0, 01 du latin centus, «cent».
1000-1 10-3 milli m 1795 Millième 0, 001 du latin mille, «un millier».
1000-2 10-6 micro µ 1960[note 3] Millionnième 0, 000 001 du grec μικρός, mikros, «petit».
1000-3 10-9 nano n 1960 Billionnième Milliardième 0, 000 000 001 du grec νάνος, nanos, «nain».
1000-4 10-12 pico p 1960 Trillionnième Billionnième 0, 000 000 000 001 de l'italien piccolo, «petit».
1000-5 10-15 femto f 1964 Quadrillionnième Billiardième 0, 000 000 000 000 001 du danois et du norvégien femten, «quinze», car 10−15.
1000-6 10-18 atto a 1964 Quintillionnième Trillionnième 0, 000 000 000 000 000 001 du danois atten, «dix-huit», car 10−18.
1000-7 10-21 zepto z 1991 Sextillionnième Trilliardième 0, 000 000 000 000 000 000 001 artificielle : du latin septem, «sept», et par déformation car 1000−7.
1000-8 10-24 yocto y 1991 Septillionnième Quadrillionnième 0, 000 000 000 000 000 000 000 001 artificielle : du grec ὀκτώ, okto, «huit», et par déformation car 1000−8.
  1. Le dispositif métrique fut introduit en 1795 avec six préfixes. La date inscrite dans la colonne correspond à celle où l'unité s'est vu consacrée par une résolution du CGPM.
  2. relevée sur Wiktionnaire
  3. La reconnaissance en 1948 du micron par le CGPM a été abrogée en 1967.

Exemples

5 cm = 5 × 10–2 m = 5 × 0, 01 m = 0, 05 m

3 MW = 3 × 106 W = 3 × 1 000 000 W = 3 000 000 W

Les nombres se terminant par «-illion» sont classés comme zillions et ceux par «-illiard», zilliards.

Le cas de l'informatique

En informatique, les capacités mémoires sont généralement des multiples de puissances de 2. Pour cette raison, les informaticiens de la première heure ont pris pour habitude d'utiliser les préfixes kilo, méga... comme des multiples de 210, soit 1 024. La Commission électrotechnique internationale préconise dans la norme CEI 60027-2 qui date de 1998 l'usage de préfixes binaires tels que kibi, mébi et gibi, afin d'éviter la confusion (même entre informaticiens[note 1]).

Il est préférable d'utiliser les préfixes binaires : kibi = Ki = 1024, mebi = Mi = 10242, gibi = Gi = 10243, etc. et garder les préfixes SI avec leur sens recommandé : kilo = k = 1000, méga = M = 10002, giga = G = 10003, etc.

Les vendeurs de supports informatiques ne s'y sont pas trompés : ils suivent la norme et utilisent par conséquent les préfixes SI avec leurs valeurs, ce qui leur permet d'afficher des capacités plus avantageuses : ainsi, un disque dur d'une capacité de 2ˆ40 octets, soit 1 024 Gibi, s'affiche à 1 100 gigaoctects.

Anciens préfixes

Certains préfixes ont été utilisés dans d'anciennes versions du dispositif métrique, mais ne font plus partie du Dispositif International officiel.

Les préfixes myria (ma, pour 10000) et myrio (mo, pour 1/10000) viennent du grec μύριοι (mýrioi) dix mille.

Ces unités n'ont pas été retenues dans le dispositif métrique français adopté en 1795.

Anciens multiples et sous-multiples [1]
10 N Préfixe Symbole Multiplicateur
  104  myria
ma
 Dix mille
  10-4  myrio
mo
 Dix-millième

Références

  1. Edinburgh Encyclopedia

Notes

  1. Localisé entre le Mo des informaticiens (1 024 × 1 024 octets) et le Mo/MByte des spécialistes réseau (1 000 × 1 000 octets/bytes)




Voir aussi

Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : 1000 - préfixes - grec - 1795 - 001 - unités - artificielle - 1960 - dix - multiples - dispositif - note - 1991 - mille - latin - 024 - international - giga - méga - kilo -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9fixes_du_syst%C3%A8me_international_d%27unit%C3%A9s.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu