Série de Lyman

La série de Lyman correspond à l'ensemble des transitions électroniques des états excités de l'atome d'hydrogène vers son état essentiel et se traduit par l'émission d'une série de longueurs d'ondes en physique.



Catégories :

Spectroscopie - Mesure physique - Métrologie - Hydrogène

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Dans physique, Série de Lyman est la série de transitions et de résulter... Le reste des lignes du spectre ont été découverts par Lyman de 1906-1914.... La version du Formule de Rydberg ce qui s'est produit la série de Lyman était :... (source : worldlingo)
  • 1 - Formation du spectre de raies - spectre de l'atome d'hydrogène... dans le domaine visible du spectre, quoiqu'elles aillent en se resserrant vers... limite de la série de Lyman) est susceptible d'ioniser l'atome d'hydrogène dans ... (source : ac-nice)
  • Une autre série, la série de Lyman, est observée dans l'ultraviolet lointain. Elle présente la raie la plus intense à 1215 À à peu près et converge vers une... (source : books.google)

La série de Lyman correspond à l'ensemble des transitions électroniques des états excités (n ≥ 2) de l'atome d'hydrogène vers son état essentiel (n = 1) et se traduit par l'émission d'une série de longueurs d'ondes en physique.

Le nombre n est le nombre quantique principal désignant le niveau d'énergie de l'électron. Les états de transitions sont appelés par des lettres grecques :

Transition Notation de Lyman Notation de Siegbahn Notation IUPAC
de n = 2 vers n = 1
(couche L vers couche K)
α-Lyman K-L?
de n = 3 vers n = 1
(couche M vers couche K)
β-Lyman 1 K-M3
de n = 4 vers n = 1
(couche N vers couche K)
γ-Lyman 2 K-N?

La première raie du spectre ultraviolet (UV) de la série de Lyman fut découverte en 1906 par un physicien de Harvard Theodore Lyman qui étudiait le spectre UV en électrisant des molécules d'hydrogène. Le reste des raies du spectre fut découvert par ce même chercheur entre 1906 et 1914.

Le spectre de radiation émis par l'hydrogène est non continu. On retrouve ici une illustration de la première série de raies émises par l'hydrogène :

La série de Lyman

Historiquement, l'explication de la nature d'un tel spectre posa de sérieux problèmes en physique, personne ne pouvait prédire la longueur d'onde du spectre de l'hydrogène jusqu'à ce que Johannes Rydberg propose une formule empirique qui résout le problème en 1888. Il testa plusieurs formules afin d'en trouver une correspondant aux raies connues. Il put alors prédire les raies non toujours découvertes avec cette même formule :

 {1 \over \lambda} = R \left( {1 \over 1ˆ2} - {1 \over nˆ2} \right) \qquad \left( R = 1	72 \times 10ˆ7 \mbox{m}ˆ{-1} \right)

n est un entier naturel supérieur ou égal à 2.

Ainsi par conséquent, les raies observées correspondent à des longueur d'onde telles que n = 2 jusqu'à n =  \infty de gauche à droite.

Les longueurs d'ondes en nanomètres (nm) dans la série de Lyman sont :

Transition longueur d'onde
2-1  : 121, 5
3-1  : 102, 5
4-1  : 97, 2
5-1  : 94, 9
6-1  : 93, 7
7-1  : 93, 0
8-1  : 92, 6
9-1  : 92, 3
10-1  : 92, 1
11-1  : 91, 9
Limite : 91, 15 nm

Voir aussi

  • Forêt Lyman-α
  • Modèle de Bohr

Source

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : lyman - vers - spectre - hydrogène - couche - raie - série - transitions - longueurs - ondes - formule - états - notation - électroniques - atome - physique - nombre - première - fut - découverte -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9rie_de_Lyman.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu