Spectroscopie des pertes d'énergie

La Spectroscopie des pertes d'énergie est une technique d'analyse dans laquelle le matériau à analyser est exposé à un faisceau d'électrons dont l'énergie cinétique est localisée dans une plage assez étroite.


Catégories :

Spectroscopie - Mesure physique - Métrologie - Instrument scientifique

Recherche sur Google Images :


Source image : mssmat.ecp.fr
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • 10 oct. 1995... La spectrométrie de pertes d'énergie des électrons (EELS) mesure des excitations électroniques dans un domaine de 1 à 100 eV résultant en ... (source : techniques-ingenieur)
  • Variation de l'angle magique (en unités θE) avec l'énergie des électrons incidents... Il s'agit de calculs ab initio du spectre de pertes d'énergie dans le ... (source : mssmat.ecp)

La Spectroscopie des pertes d'énergie est une technique d'analyse dans laquelle le matériau à analyser est exposé à un faisceau d'électrons dont l'énergie cinétique est localisée dans une plage assez étroite. Certains de ces électrons seront soumis à des interactions inélastiques avec l'échantillon, ce qui veut dire qu'ils perdront de l'énergie et que leurs trajectoires subiront une déflection faible et aléatoire. Cette perte d'énergie peut être mesurée par un Analyseur en énergie et interprétée par certains phénomènes physiques ce qui permettra finalement de donner des informations sur l'échantillon. Les interactions inélastiques mettent en jeu l'excitation de phonons, les transitions entre couches électroniques, l'excitation de plasmons, l'ionisation par perte d'électron interne et l'Effet Tcherenkov. Les ionisations par perte d'électrons de la couche interne sont spécifiquement intéressantes pour identifier la composition élémentaire de l'échantillon. A titre d'exemple, on pourrait trouver la plupart d'électrons subissant une perte d'énergie de 285 électron-volts car c'est exactement l'énergie indispensable pour extraire un électron interne d'un atome de carbone. Ceci renseignera sur la composition en carbone de l'échantillon. En observant quel est le spectre des pertes en énergie, on peut estimer la composition élémentaire de l'échantillon et la proportion des divers éléments. Les angles de dispersion peuvent aussi être mesurés et donner des informations.

La Spectroscopie des pertes d'énergie est aussi connue sous son acronyme anglais, EELS (electron energy loss spectroscopy)

Voir aussi

Références


Liens externes

Recherche sur Amazone (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : énergie - pertes - électrons - échantillon - interne - composition - eels - spectroscopie - interactions - inélastiques - donner - informations - excitation - couches - électroniques - ionisation - élémentaire - carbone - electron - database -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Spectroscopie_des_pertes_d%27%C3%A9nergie.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 11/11/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu